Vendredi 7 juillet 2017, 17h30. L’instant tant attendu est arrivé…

C’est le début de nos vacances d’été ! Et cette année c’est l’Ardèche qui a retenue notre attention.

Pas de plans, pas encore de réservation, mais une seule certitude : en tant que campeurs invétérés, cette année on teste le Gamping !

 

Mais alors qu’est-ce que c’est ?

Aujourd’hui, on prête son canapé, on échange sa maison, on loue son appartement, alors pourquoi son jardin…

Issu de la contraction de « garden » (jardin en anglais) et de camping, le concept du Gamping est simple :

camper chez l’habitant pour les uns ou louer son terrain à des campeurs pour les autres.

Gamping un rendez-vous en terrain inconnu… (2)

Vous connaissez le film « Enfermé dehors » ?

Et bien c’est un peu se qui est arrivé, un soir d’été,  à Joseph Leopold, fondateur du Gamping.

En effet, de retour de vacances, ce dernier ayant oublié ses clefs, se retrouve seul, bloqué à l’extérieur de la propriété familiale. Par la force des choses et muni de sa tente, il décide de camper dans le jardin de la maison avec pour seule compagnie les plantes du potager et le signal wifi émanant de l’intérieur.

Le lendemain, au réveil d’une nuit inspirante, l’idée du Gamping était née…

Un prix remporté, des partenariats commerciaux et 2 associés plus tard, la plateforme Gamping.fr prenait finalement sa forme actuelle.

 

Comment ça marche ?

N’étant pas hôte moi-même (enfin pas encore…!) vous ne trouverez ci-dessous que la méthodologie pour les campeurs :

Pour notre part, nous avions une idée assez précise de nos critères de recherche. En effet, nous souhaitions « gamper »  :

  • en Ardèche
  • dans un cadre assez sauvage, au plus proche de la nature
  • avec uniquement des équipements fondamentaux

C’est donc en fonction de la situation géographique que nous avons d’abord déterminé notre choix.

Mais, outre le lieu, il est également possible de rechercher par type d’hébergement, par équipement ou encore en fonction de votre budget. Le site suggère même des idées thématiques :

Gamping un rendez-vous en terrain inconnu…(4)

 

Sachez que si vous souhaitez finaliser votre réservation en ligne, il vous faudra tout d’abord vous créer un compte utilisateur (gratuitement) sur la plateforme.

Une fois votre compte validé, vous pourrez contacter directement votre futur hôte afin de lui demander des informations complémentaires.

A cette étape, vous devrez effectuer votre paiement sur le site (sécurisé) afin de préenregistrer votre réservation.

Il vous restera ensuite à attendre la confirmation de celle-ci par le propriétaire pour que votre transaction soit approuvée et donc votre paiement débité.

Après cela, il vous suffira de boucler les bagages et de prendre la route !

 

Alors on va « gamper » (….Sur une étoile, ou sur un oreiller…..) ou pas ?!

Pour notre part, nous avons adoré notre expérience.

Premièrement parce que nous avons pu camper dans un petit bosquet bien ombragé avec un accès privatif directement au bord d’une charmante rivière. Cela correspondait donc exactement  à l’immersion en pleine nature que nous recherchions.

C’était comme faire du camping sauvage mais en TOUTE SECURITE et avec un minimum de CONFORT. En effet, le terrain disposait de toilettes sèches, d’une douche et même d’un petit espace cuisine qui nous a d’ailleurs bien dépanné quand notre réchaud nous a lâché !

Sur ce point « hygiénique », vous verrez sur le site, que souvent, les hôtes proposent des toilettes écologiques, des douches solaires ou carrément de partager leurs propres sanitaires.

Gamping un rendez-vous en terrain inconnu… (3)

Un autre aspect intéressant du Gamping est son coût avantageux. Pour exemple, nous avons payé 6 € par personne par nuit tout inclus (pas de taxes supplémentaires pour le séjour ou la voiture), ce qui est un peu plus économique que le camping conventionnel.

Le fait de loger directement chez l’habitant permet également de faire de belles rencontres et surtout de belles découvertes touristiques, hors des sentiers battus, puisqu’à mon sens, on ne connaît jamais aussi bien un endroit que lorsque l’on y vit et la plupart du temps, les hôtes font aussi office de guide.

 

En conclusion, je crois qu’il existe autant de façon de « gamper » que de « gampeur ». En effet, en fonction de votre hôte, vous pourrez vivre des expériences complètement différentes et variées et c’est également cette diversité dans l’offre qui fait, selon moi, l’intérêt de cette nouvelle façon de camper.

 

Et vous alors, qu’en pensez-vous, vous seriez prêts à tenter l’aventure ?

En tout cas n’hésitez pas à partager vos expériences.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *