A notre arrivée en Australie, un Working Holiday Visa en poche et 3 nuits en auberge de jeunesse réservées, mon copain et moi ne connaissions rien !

Même si nous avions préparé notre voyage, potassé les 1150 pages du Lonely Planet, nous ne savions pas trop par où commencer… et c’est sur le tas que nous avons dû trouver les informations.

Car il y a des choses que l’on ne voit qu’une fois sur le terrain !

Voici donc ci-dessous ce que nous avons découvert lors de notre année et qui peut être utile à TOUT voyageur parcourant ce beau pays.

1) Soyez réaliste sur les distances.

Avec son surnom d’île continent, il est de notoriété publique que l’Australie est un vaste territoire. 14 fois plus grande que la France, aller de Perth à Sydney (3.291,5 km à vol d’oiseau) équivaut à rejoindre Paris à Tel-Aviv en Israël (3286 km).

Quand vous planifierez vos road trips, ne pensez même pas faire un PerthDarwinUluruWhitSundaySydney en seulement quelques semaines…!

Les distances sont tellement énormes qu’il vous faudra rouler des jours et des jours, souvent au milieu de nulle part, pour rejoindre une destination. Nous avons par exemple conduit pendant 4 journées pleines (du matin à la tombée de la nuit) pour rejoindre le Queensland à l’est, au départ du Territoire du Nord.

2) Voyagez en van.

Australie 12 conseils à connaître AVANT de partir.

Que l’on soit voyageur au long court ou touriste occasionnel, en Australie,  le road trip en van est incontournable pour bien des raisons.

Tout d’abord ce mode de transport offre une grande liberté et beaucoup de flexibilité.  En effet, en plus d’être votre moyen de locomotion, le van aménagé sera également votre maison.  Vous pourrez ainsi cuisiner en autarcie et camper en pleine nature,  là ou bon vous semble, au plus proche de l’Australie sauvage.

Il faut savoir que le pays dispose de beaucoup de lieux de camping,  payants ou gratuits. Ici camper est une institution, presque même un mode de vie !

Il existe d’ailleurs une application payante, WIKICAMP qui répertorie tous les emplacements, gratuits ou payants, avec les commodités qui y sont disponibles.

7$ sera le prix de votre liberté !  Même si au premier abord ce prix peu paraître cher pour une application, l’utilisation quotidienne que vous en ferez rentabilisera très vite cet achat.

De plus 7$, cela reste toujours moins cher que 100$ par personne,  prix moyen de l’amende pour camping illégal en Australie !

3) Ne manquez pas la côte Ouest

Australie 12 conseils à connaître AVANT de partir. (7)

Pour avoir fait presque le tour de l’ile lors de nos 15 mois là-bas, nous avons eu la chance d’expérimenter les 2 côtes australiennes.

Et même si la cote Est est l’endroit parfait, avec ses plages de surf et ses grandes métropoles cosmopolites, pour tester le « way of life » australien,  la côte Ouest reste pour nous notre coup de cœur.

Plus sauvage, plus préservée et aussi plus isolée c’est vraiment l’endroit parfait pour percevoir et apprécier la nature australienne.

Alors bien sûr, il vous faudra du temps pour parcourir de longues distances,  parfois avec uniquement la route pour horizon. Mais c’est là que vous trouverez la poussière rouge des terres ocres de l’Outback,  les « gravel roads » qui vous donneront des sueurs froides,  les odeurs si particulières du bush australien. Vous y observerez également les multiples espèces endémiques (kangourous émeus, crocodiles… ) qui peuplent ce territoire.

En tant qu’européen,  si vous souhaitez retrouver l’Australie de Crocodile Dundee,  c’est définitivement là qu’il faudra aller !

Cependant, une chose est sûre, pour les amateurs de littoral, vous trouverez des plages paradisiaques tout autour de l’île.

4) Rendez-vous dans les « Tourist Information Center »

Ce sont l’équivalent de nos offices du tourisme, à la différence qu’ils sont majoritairement tenus par des bénévoles, la plupart du temps,  retraités.

Chaque ville,  peu importe sa taille, dispose du sien. C’est donc le lieu parfait pour découvrir les trésors cachés de l’Australie.  Vous y rencontrerez des passionnés de leur région, qui vous indiqueront les endroits prisés des australiens.

Une bonne manière de sortir des sentiers battus.

5) Ne cherchez pas la Grande Ours,  elle est sous vos pieds !

Pour les amateurs d’étoiles,  le ciel australien offre de magnifiques spectacles.  Lors de l’une de nos premières nuits en van au milieu de nulle part,  j’avais décidé de scruter le ciel,  à la recherche de notre fameuse casserole… Après quelques minutes de recherches infructueuses, je demandais finalement l’aide de Google Sky…  Quelle ne fut pas ma surprise de trouver cette chère Grande Ours, le téléphone pointé vers le sol…! La honte!

Et oui bienvenue dans l’hémisphère sud ! Ici, l’étoile de référence est la croix du sud.  Elle figure d’ailleurs sur le drapeau australien et néo zélandais.

6) Négociez vos prestations touristiques

En Australie,  il y a des agences de voyages à tous les coins de rue,  surtout dans les grandes villes.

Le tourisme est un business qui ne connaît pas la crise,  les infrastructures sont donc nombreuses,  notamment dans les auberges de jeunesse.

En effet,  la plupart des grandes auberges disposent de leur propre bureau de réservation. Pas besoin de s’y prendre à l’avance,  il y a toujours des possibilités.

Sachez que vous pouvez négocier les tarifs et qu’il n’est pas nécessaire d’accepter immédiatement le premier prix. Comparez également les prix avec d’autres agences.  Vous pourrez ainsi conduire une meilleure négociation.

En général,  leur commission s’élèvent à 20%, une réduction de 10 % est donc envisageable.  C’est ainsi que nous avons obtenu une excursion en bateau ,avec snorkelling et lunch à un très bon prix lors de notre visite des Whitsunday au départ de Airlie beach.

7) Testez le « fruit picking »

Australie 12 conseils à connaître AVANT de partir. (5)

La cueillette des fruits et légumes (fruit picking)  est un job très rependu auprès des voyageurs.

C’est physique,  relativement bien payé (enfin tout dépend si vous êtes payé à l’heure ou à la tâche…) et surtout c’est une bonne opportunité de se créer sa première expérience professionnelle tout en rencontrant une multitude de nationalités.

Le travail en ferme permet également d’accéder, sous certaines conditions, au « second year visa ».  Pour s’en sortir dans le fruit picking,  il suffit d’être motivé et de se trouver au bon endroit au bon moment.  Pour ce faire,  vous pouvez consulter le « harvest guide« ,  rédigé par le gouvernement.

Ce guide vous indiquera, selon les saisons,  les lieux et périodes où les fruits et légumes sont récoltés. Ce job est très prisé, voici donc un petit conseil pour augmenter vos chances d’être sélectionné : présentez vous en tenue de travail prêt à faire feu !

Cela peut paraitre anodin mais un fermier vous prendra beaucoup plus au sérieux dans cette tenue qu’en short, tongs et lunettes de soleil.

Testé et approuvé !

8) Faites du « cash out »

Ce système vous offre la possibilité de retirer directement à la caisse d’un supermarché.

En effet, au moment de payer en caisse,  l’hôtesse proposera « any cash out ? »

Si vous répondez à l’affirmative, elle vous demandera alors combien vous souhaitez et vous débitera cette somme de votre carte bancaire , en plus du prix de vos achats, pour vous la rendre en liquide…

Par exemple : j’achète pour 25$ de nourriture et je demande 40$ de cash out.  La caissière me facturera 65$ sur ma carte et me rendra 40$ en espèce.

Il n’est donc pas nécessaire de courir après un distributeur quand vous avez besoin de liquidité.

9) Utilisez les barbecues publics

Australie 12 conseils à connaître AVANT de partir. (3)

Les municipalités australiennes mettent à disposition des habitants des barbecues publics, souvent à gaz ou électriques, judicieusement placés dans les parcs ou en bord de plage.

C’est l’endroit parfait pour faire des rencontres et notamment partager des repas avec les locaux ou des voyageurs.

Se cuisiner soi-même ses propres plats est, comme partout, la façon la plus économique de se nourrir et, contrairement à l’idée reçu,  il est possible de manger pour très peu cher en appliquant cette méthode :

Faites vos courses en fin de journée. En effet chaque jour,  quelques heures avant la fermeture,  les supermarchés éditent des prix réduits sur les aliments qui périment les jours suivants.  Vous pourrez ainsi trouver du fromage,  de la viande et même de la bière à prix très abordable.

Il ne vous restera plus qu’à préparer votre repas au barbecue en admirant le coucher de soleil sur la plage !

10) Achetez votre bière dans les « bottles shops »*

Si comme nous, vous êtes amateurs de bière,  ce breuvage risque d’être votre plus chère dépense… L’alcool en général est très onéreux en Australie, tout comme le tabac d’ailleurs.

A titre d’exemple,  un demi,  commandé à Perth nous est revenu à 8$… un choc pour nous français habitués à notre demi à 2,50€ !

Vous n’aurez que 2 solutions soit vous mettre à l’eau… ! Soit acheter des bières étrangères.

Même si l’alcool est globalement moins cher en bottle shop,  il vous faudra investir dans des bières asiatiques ou allemandes pour trouver des prix abordables.

Petite précision au passage, les cannettes font 37 cl au lieu de nos 33 cl français.

Australie 12 conseils à connaître AVANT de partir. (4)

11) Evitez le « goon »*

C’est ainsi que l’on appelle le vin bon marché, vendu en cubi pour une dizaine de dollars.

A ce prix là,  vous sauverez votre budget mais pas votre estomac… !

En effet, gare à la gueule de bois,  en plus de contenir des sulfites, vous pourrez y trouver de l’œuf, du lait et même du poisson !  Bien que très surprenante, cette info est véridique puisque tous ces ingrédients peuvent se retrouver dans la composition figurant sur l’emballage.

Alors si l’envie vous prend de tester,  je vous suggère de passer au rayon pharmacie du supermarché et de vous procurer de l’ibuprofène ou du paracétamol en prévision de lendemains difficiles.

Et oui ici, certains médicaments sont en vente libre dans les grandes surfaces.

12) Testez le chicken parmigiana

Australie 12 conseils à connaître AVANT de partir. (9)

Je vous l’accorde, à la sonorité on n’imaginerait pas que cette spécialité soit australienne.

Et pourtant vous la trouverez à la carte de presque tous les pubs. Il s’agit d’une escalope de poulet panée,  enduite sur une face de sauce tomate, le tout recouvert d’une couche de mozzarella.

Ce plat, généralement copieusement servi est accompagné de frites et de salade. C’est très bon, nourrissant et très abordable en prix. A tester au moins une fois !

C’est sur cette note gustative que s’achève cette liste non exhaustive de conseils aux voyageurs en terre australienne.

Et vous, qu’en pensez vous ? Peut être avez-vous d’autres indication à suggérer ?

N’hésitez pas à partager vos expériences.

 

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

 

Enregistrer

Enregistrer

6 thoughts on “Australie : 12 conseils à connaître AVANT de partir.”

  1. Je pense que tu oublies un detail extrêmement important: il y a beaucoup de mouches sur la côte ouest et au centre.
    C’est parfois invivable surtout en été.

  2. Sincèrement vous faites chaud au coeur. J’ai une amie française en Australie en ce moment qui me décrit un vrai calvaire pour ne pas ramer financièrement et relationnellement. Alors que de mon côté je pense qu’on attire à nous ce qu’on rayonne, et que donc tout est possible et de ce fait accessible. Votre article me conforte dans mon idée : ce n’est pas la destination qui fait le voyage mais le voyageur 🙂
    Je vais lui montrer votre article !
    Merci beaucoup !
    Bisou de Paris j’arrive le 29 septembre à Perth 😀

    1. Bonjour, merci pour votre commentaire, je suis heureuse que cet article vous ait plu. Personnellement, nous avons eu une excellente expérience en Australie, très riche en contact humain. Nous avons été accueillis plusieurs fois chez des familles australiennes et nous avons même fait Noël chez des Australiens. Nous les avons trouvés très amicaux. Pour le travail, il y a beaucoup de possibilités, il faut être motivé et souvent se déplacer en personne, cela donne beaucoup plus de résultat. Je suis sûre que vous allez adorer votre voyage. N’hésitez à me recontacter si vous avez des questions. Bonne journée ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *