Situé à environ 600 km au nord de Perth, en WA, le Kalbarri National park est un peu la rencontre entre deux éléments mythiques de l’Australie, la terre rouge des roches millénaires et les eaux indigo de l’océan.

 

Creusées par la Murchison river, les gorges du parc offrent des panoramas incroyables, certains dignes du Grand Bleu, d’autres d’un western hollywoodien, où l’on s’attendrait presque à tomber nez à nez avec un cowboy au détour d un rocher. C’est donc le parfait rendez-vous pour tout les amoureux de la Nature à l’état brut…

Côté Terre…

C’est d’ailleurs ici que j’ai eu à lutter avec la terreur locale… j’ai nommé les mouches ! Ces petites bêtes seront probablement vos compagnons de randonnée… En effet le site offre une grande diversité de marches pour tous les niveaux (catégories 1 à 5) notamment « The Loop », un parcours de 8 km qui part et termine au sommet de la gorge, près de la Nature’s Window, incontournable du parc, en passant par les rives de la Murchinson river. D’autres sites sont plus faciles d’accès comme le Ross Graham lookout, Hawks Head et Z bend.

9 lieux pour découvrir le Kalbarri National park (6)
Nature’s Window

Petit conseil aux randonneurs d’ailleurs : vous trouverez probablement  hilarante les indications données aux marcheurs du genre : 8km – durée : 5 à 6 h… et pourtant elles ne sont pas si loin du compte. Sachez que les températures dans le parc peuvent atteindre les 50° en été, prévoyez donc un chapeau, de la crème solaire et BEAUCOUP d’eau.

9 lieux pour découvrir le Kalbarri National park (4)
Ross Graham lookout

Et maintenant information aux backpackers en VAN… ici le terme de gravel road (route de terre parsemée de vaguelettes plus ou moins hautes…) prend tout son sens. Alors attention à votre véhicule car comme dirait l’autre, « y’en a qu’on essayés mais ils ont eu des problèmes.. » En effet il vous faudra rouler sur près de 27 km de piste pour arriver à certains points de vue… dans ces conditions une vitesse très réduite s’impose ou un 4×4 ! D’autre part le camping sauvage est interdit dans le national park.

 

En tout cas ce trajet vous laissera le temps de découvrir le paysage quasi désertique des vastes plaines de Kalbarri et si vous avez de la chance, vous croiserez peut être la route du fameux Thorny dragon, lézard endémique de l’outback. Si par hasard vous visitez le parc en hiver, vous aurez la surprise de découvrir une multitude de fleurs sauvages qui tapisseront le sol de mille couleurs.  Sous l’apparente aridité, l’hiver ici est en fait synonyme de wildflowers season.

Côté Mer…

Pour les amateurs d’autres sport outdoor, rassurez vous, la diversité des terrains offre de nombreuses possibilités comme le canoë-kayak, l’escalade, la pêche à Wittecarra Creek et Red Bluff Beach et le surf. En effet les plages offrent de bons spots avec de grosses vagues pour les amateurs de sensations notamment à Jacques Point.

9 lieux pour découvrir le Kalbarri National park (5)
Island rock

D’ailleurs, la cote escarpée, balayée par le vent, rongée par les vagues, a été le théâtre de plusieurs naufrage. Malgré cela les eaux claires et riches du national park sont également le refuge d’une vie marine abondante et vous pourrez  explorer les fonds marins avec vos masques et tubas à Blue Holes.

Canyons, panoramas, rivière, arbres, sable blanc, vous l’aurez compris tout est là pour environ 12 $ de droit d’entrée.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *