S’il y a bien un endroit au Laos, où l’activité principale est le repos et la détente, c’est les 4000 îles.

Ici le temps est comme arrêté et votre préoccupation majeure sera de savoir à quelle terrasse en bord de Mékong vous poser, et quoi boire ou manger à l’heure qui vous plaît, entre 2 baignades. Vous l’aurez compris, le laissé vivre est donc le mot d’ordre.

4000 îles pour 1 façon de vivre (3)

La situation géographique :

Mais alors qu’est ce que c’est que ces 4000 îles puisque la mer ne borde pas ce pays ?

Et bien figurez vous qu’au sud du Laos, à la frontière avec le Cambodge, le fleuve Mékong, artère centrale de l’Asie, se fragmente en  un labyrinthe de centaines petits îlots (mes comptes personnels ne m’ont pas permis d’en dénombrer 4000). En réalité seules quelques îles sont suffisamment vastes pour accueillir des habitations.

3 d’entre elles sont accessibles aux touristes : Don Khong, Don Khone et Don Det.

Se loger :

C’est sur cette dernière que nous avons posé nos sacs pour quelques jours, dans un charmant bungalow en bord de fleuve avec terrasses et hamacs, standard des hébergements locaux. Pour environ 50 000 kip (6 €) nous disposions d’une chambre avec ventilateur, près du pont de chemin de fer, et donc DU spot de prédilection pour les amateurs de coucher de soleil.

C’est ici que se trouve la majorité de l’offre hôtelière des 4000 îles. Don Det souffre cependant  d’une plus ou moins bonne réputation car beaucoup disent que c’est le repère des fêtards occidentaux. Même si j’approuve ce fait, de part le nombre de bars présents vers l’embarcadère, la prétendue « ambiance backpackers » est toute relative et l’endroit reste malgré tout calme. Vous y croiserez beaucoup de vaches, porcs, poulets et chiens domestiques vagabondant à leur gré, à la recherche de compagnie et bien sûr de quelques restes. C’est ainsi que nous avons adopté, le temps de notre séjour, un charmant petit chiot (affectueusement nommé Denver car c’était notre ami et bien plus encore… !!!).

Se déplacer :

Le moyen de locomotion de prédilection est le vélo. Il vous en coûtera environ 10 000 (1 €) kip à la journée. Grâce à votre bicyclette vous pourrez vous déplacer facilement sur Don Det et Don Khone sa voisine. Côté activités il y a de très belles cascades sur cette dernière, dont celle de Li Phi, plus grande (large) chute d’eau d’Asie. Il faut cependant savoir que la traversée du pont entre les deux îles peut être payante. En effet, à un certain moment de la journée une sorte de garde se met en place, monnayant la traversée à 35 000 Kips (4 €) par personne. Sachez que si vous arrivez à contourner ce check point, soit très tôt le matin, soit le soir, il vous faudra payer cette somme pour accéder à la cascade de Li Phi, qui, à l’inverse sera gratuite pour ceux qui ont payé le pont ! Donc d’une façon ou d’une autre vous paierez si vous souhaitez visiter. Le tour de l’île se fait facilement à vélo et la ballade est sympa, vous pourrez ainsi découvrir les vestiges de la première voie ferrée du Laos et admirer la campagne laotienne.

4000 îles pour 1 façon de vivre

Se divertir :

Les 4000 îles sont également le repère d’une espèce rare de dauphin, l’Irrawady dolphin, espèce endémique du Mékong et au bord de l’extinction. il vous en coûtera 35 000 kip (4 €) par personne pour une excursion en bateau à la frontière du Cambodge et ainsi avoir la chance d’admirer ces discrets  mammifères. Là aussi la ballade sur le fleuve vaut le détour et vous pourrez voir d’étranges structures en bois utilisées par les locaux pour la pêche.

Il est également possible de faire du tubing (bouée en chambre à air) pour une pause rafraîchissante.

Infos pratiques :

Concernant la logistique, sachez qu’il n’y a pas d’ATM pour retirer de l’argent sur les îles. Prévoyez donc suffisamment de liquidité pour votre séjour.

Petite astuce quand même : certains restaurants de Don Det, près de l’embarcadère, font office de bureau de change et vous pourrez donc échanger votre argent. Pour notre part, arrivant du Cambodge, nous avons réussi à changer nos US dollars à un taux très intéressant.

Il fait souvent très chaud sur les îles alors petite info pratique : si vous achetez de l’eau, conservez vos bouteilles, vous pourrez ainsi les faire remplir dans les fontaines des échoppes pour 2000 kips au lieu d’en acheter une nouvelle à 5000 kips.

4000 îles pour 1 façon de vivre (5)

Voilà il ne vous reste plus qu’à vous caler bien tranquillement dans votre hamac, en sirotant une bonne loa beer bien fraîche et profiter… Don’t worry, be Happy !

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *