Si vous projetez de partir au Sri Lanka, le rocher du Lion à Sigiriya sera probablement sur votre liste des « incontournables » à voir.

 

La petite histoire :

1 secret qui va changer RADICALEMENT votre regard sur Sigiriya rock (3)En effet, le site est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Son histoire débute grâce au roi Kassyapa, charmant personnage, qui pour conquérir le trône emmura son père vivant, et contraint son frère aîné, à l’exil. Bien évidemment ce dernier, légèrement offusqué par ces méthodes expéditives, promit de revenir se venger et de récupérer son dû.

Inquiété par ces menaces, Kassyapa, fin stratège, construisit une forteresse à Sigiriya au sommet d’un pic rocheux, idéalement placé près d’un réservoir d’eau.  Car au-delà du gigantisme du lieu, c’est bien l’ingéniosité de son réseau d’eau, très avancé pour l’époque, qui en fait un site remarquable. En effet, malgré les apparences, la pente de la canalisation de 10 km est extrêmement faible et l’écart d’altitude entre le site et le réservoir ne dépasse pas 50 cm. Pourtant, les premiers jets d’eau ici ont projeté leur précieux liquide près d’un millénaire avant l’inauguration de ceux de Versailles.

Mais retournons à nos moutons…le jour tant redouté arriva et comme promis, le frère exilé assiégea le rocher avec son armée…. La légende raconte que Kassyapa, bien que prévoyant, n’avait malheureusement pas pensé au ravitaillement de sa forteresse en cas de siège… C’est donc affamé qu’il se rendit à son rival qui bien sûr l’exécuta !

Parlons peu, parlons bien….. C’est combien ?!

Bon, après ce petit interlude familial, passons aux données pratiques !

Il vous en coûtera environ 30 $ par personne pour l’ascension. Ce qui peut paraître cher payé compte tenu du coût de la vie au Sri Lanka (pour vous donner une idée, le salaire mensuel est de 243 $*). Sachez également que l’attraction attire ENORMEMENT de touristes et qu’il vaut mieux se lever très tôt pour ne pas attendre en fil indienne (ou sri lankaise….!!!) en pleine chaleur….

Le secret…

Mais alors comment faire si l’on voyage à budget serré et que l’on veut quand même s’en mettre plein la vue…?

1 secret qui va changer RADICALEMENT votre regard sur Sigiriya rock (4)La nature est bien faite et figurez-vous qu’il existe un autre rocher non loin du premier, son petit frère en quelque sorte. J’ai nommé Pidurangala rock. Il est presque aussi élevé que son illustre voisin mais à l’avantage d’être BEAUCOUP moins fréquenté et surtout, il donne une vue imprenable sur des kilomètres à la ronde et sur la forteresse. De là, vous pourrez d’ailleurs distinguer au loin, telles de petites fourmis disciplinées, la file de touristes gravissant les marches jusqu’au sommet.

1 secret qui va changer RADICALEMENT votre regard sur Sigiriya rock (2)

Arrivé aux pieds d’un monastère, il vous en coûtera 3 $ par personne de droit d’accès pour emprunter un petit sentier qui s’enfonce dans la végétation. Par la suite le chemin devient un peu plus escarpé pour se terminer en petit parcours d’escalade. Mais pas de panique ! Pas besoin d’être un sportif de haut niveau pour gravir l’obstacle aisément. Et franchement la vue vaut bien les quelques gouttes de sueur, notamment pour admirer un lever ou coucher de soleil…

De plus, petite cerise sur le gâteau, une grande statue de Bouddha en brique, d’environ 12 m de long vous attends à mi chemin pour une petite pause photo.

En conclusion, vous l’aurez compris, les possibilités sont variées. A vous donc, de choisir votre aventure, à moins de que vous ne décidiez de faire les deux !

 

 

* source : Banque mondiale, 2012

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *